Actions en Suisse et ailleurs

Microcrédits

boutiqueEn 2009, un microcrédit a été octroyé à une femme d’origine syrienne pour développer un produit familial, le savon d’Alep, confectionné selon une méthode ancestrale dont son père et son grand-père avaient le secret. D’abord dans les marchés les mercredi et samedi, cette femme a réussi en quelques années à diversifier sa gamme de produits, à rembourser le microcrédit qui lui a été octroyé avec un intérêt symbolique de 5%. Aujourd’hui, elle gère la « Boutique Mazag » où, encens tibétains, meubles des régions d’Orient, produits monastiques, huiles d’olives, baumes artisanaux, huiles naturelles et son traditionnel savon familial sont vendus à la ruelle du Grand-Pont 6 à Lausanne. La somme modeste des intérêts cumulés à d’autres éventuels microcrédits sert à favoriser le soutien à des personnes ou familles souhaitant réaliser un projet et n’ayant aucun accès à une source de financement.

 

Dans le même esprit, dans la région lausannoise, un homme d’origine des pays de l’Est a pu également développer une petite entreprise de déménagement dont beaucoup de familles à faibles revenus ont pu bénéficier.

 

Soutiens financiers

Dans la région Châtel-St-Denis et Vevey, un homme a reçu un soutien financier pour compléter la somme nécessaire à l’achat d’un camion de transport en tout genre. L’esprit dans lequel il travaille est d’occuper tout en créant un petit apport financier à des jeunes et des adultes sans revenu (essentiellement des chômeurs ou à des bénéficiaires d’une rente AI).

Ce véhicule est également utile à l’Association For Equity lors de transports à différents événements de soutien. Cela évite de nombreux frais réguliers de location, souvent coûteux, et ainsi nous restons dans l’éthique, qui est avant tout le partage des ressources.